Les différents types de tatouages ​​temporaires

Auteur: Pas de commentaire Partager:
Les différents types de tatouages ​​temporaires 1
Notez moi

Chaque année, à l’approche de l’été, des tatouages ​​temporaires apparaissent et adhèrent à votre peau!

Se faire tatouer est généralement une décision irréparable. Alors ne le prenez pas à la légère et réfléchissez bien au motif, à sa signification afin qu’il reflète le mieux votre personnalité. Si vous n’êtes pas sûr, un tatouage temporaire est une alternative intéressante avant de faire le nœud. Ces dernières années, ce type de tatouage temporaire est devenu de plus en plus réaliste et esthétique. C’est donc une excellente façon de voir à quoi pourrait ressembler votre futur “vrai” tatouage. C’est aussi une solution idéale pour ceux qui veulent changer de style régulièrement et décorer leur peau selon leur humeur. Et il est également parfait pour les personnes qui ont peur des aiguilles!

Mais quels sont les différents types de tatouages ​​temporaires? Quels sont leurs avantages et inconvénients? C’est ce que nous verrons dans cet article!

Transfert de tatouage

Parmi les différents types de tatouages ​​temporaires, le tatouage par transfert est probablement le plus simple et le plus connu. Vous vous souvenez encore d’autocollants de votre enfance, comme des tatouages ​​Malabar? Eh bien, c’est le même principe, mais beaucoup plus édité et stylé! L’avantage du tatouage par transfert est qu’il est possible de le faire soi-même à la maison. Pour ce faire, il suffit de transférer le tatouage et d’apporter une éponge humide. Appliquez ensuite le tatouage à l’endroit de votre choix (après avoir préalablement retiré le film protecteur), sur une peau sèche et propre. Le transfert se fait ensuite en humidifiant le tatouage: pour cela il faut le tamponner délicatement avec l’éponge. Enfin, il vous suffit de retirer le support du tatouage, avec soin pour éviter d’endommager le motif.

Il existe de nombreux modèles d’emblèmes et il y en a pour tous les goûts et tous les styles, même en argent, en or ou en tatouages ​​fluorescents! Ils sont également très abordables, avec des prix allant de quelques dizaines de cents à quelques euros. En revanche, leur durée de vie est très courte: entre 2 et 7 jours selon la zone de peau où ils seront appliqués. De plus, l’effet sera forcément moins réaliste qu’un tatouage permanent, d’autant plus qu’un autocollant se froisse avec la peau.

Tatouage au henné

Le tatouage au henné temporaire est également un grand classique. À l’origine, cette pratique était basée sur l’utilisation de la pâte de henné, un colorant naturel, traditionnellement réservé aux femmes indiennes et nord-africaines pour des raisons religieuses. La pâte de henné est fabriquée en mélangeant une poudre de Lawsonia inermis, un arbuste épineux d’Afrique et d’Inde, avec un liquide. Jus de citron, eau de rose, thé … les recettes sont diverses et variées. Le henné est ensuite appliqué sur la peau, à l’aide d’un pinceau ou d’une seringue sans aiguille pour plus de précision. Le tatouage varie en couleur du brun à l’orange, selon la recette, et dure environ un mois.

Cependant, si vous êtes intéressé par les tatouages ​​au henné, faites attention de ne pas accepter l’utilisation du henné noir. A savoir, cette couleur est obtenue en ajoutant une substance très allergisante, la paraphénylènediamine (PDD). Le tatouage au henné noir est donc fortement déconseillé par les autorités de santé, car il peut provoquer des réactions allergiques sévères, à une polysensibilisation irréversible, c’est-à-dire une allergie à tous les produits de la vie quotidienne contenant des PPD: préservatifs, ballons, chaussures ou bottes qui contiennent du caoutchouc, certains colorants pour vêtements, etc.

Le tatouage à l’aérographe

Le tatouage à l’aérographe temporaire est probablement la chose la plus proche d’un tatouage permanent. Comme ça, il utilise de l’encre, sauf qu’il n’est pas injecté dans la peau, mais appliqué dessus avec un aérographe. Les aérographes sont des types de mini pistolets à peinture, qui permettent une application extrêmement fine et précise du support utilisé (encre, pigment, etc.). Dans des mains expérimentées, elles offrent un affichage exceptionnel, d’autant plus qu’il est possible d’obtenir des dégradés de couleurs ou des effets d’ombre. La durée de vie d’un tatouage à l’aérographe est de quelques jours, entre 3 et 7, selon la partie du corps où il est appliqué (la durée de vie augmente si le tatouage est réalisé dans un endroit qui ne pénètre pas trop) en contact avec vêtements).

Notez qu’il est toujours possible de faire des tatouages ​​à l’aérographe vous-même, même si vous êtes débutant et n’avez pas de talent artistique profond. Utilisez des pochoirs pour cela. L’inconvénient est que vous êtes limité par les cartouches disponibles et l’utilisation d’un aérographe nécessite l’achat de certains accessoires essentiels, tels qu’un compresseur d’aérographe et une station de nettoyage. Cette solution a donc un coût nettement plus élevé que le tatouage par transfert: entre 100 et 200 euros pour le matériau, auquel il faut ajouter de l’encre et des pochoirs.

  Article suivant

Le tatouage temporaire, une nouvelle mode?

Vous aimerez aussi